Recours Allocation de Logement Familial (ALF)

La CAF vous demande de rembourser un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ? Vous contestez cette décision? Saisissez le Tribunal de Grande Instance Pôle Social (ancien TASS) grâce à un recours gratuit, rapide, partout en France et en ligne.

Un recours rapide

La CAF vous demande de rembourser un trop-perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Saisissez le Tribunal de Grande Instance Pôle Social

Un recours gratuit

Grâce à l’aide juridictionnelle, votre avocat est gratuit ! L’Etat m’indemnise. Je pré-rédige gratuitement votre demande.

Partout en France

Je suis un avocat compétent devant le Pôle social de TOUS les TGI de France.

Un recours en ligne

Pas de déplacement ! Ni à mon cabinet ni devant le Pôle social du Tribunal de Grande Instance.

Remplissez le formulaire pour plus d’informations sur le Recours contre une décision de la CAF sur les Allocations de Logement Familial (ALF), je vous contacte rapidement (vérifiez vos mails) :

Des questions sur le Recours Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Que faire quand la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) vous demande de rembourser un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Vous avez reçu un courrier de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) vous demandant de rembourser un Trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF). Ce trop perçu peut être plus ou moins important. La première des choses est de vérifier les délais. La seconde est de faire un recours contentieux devant la Commission de Recours Amiable (CRA) de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Quel sont les délais pour le recours administratif suite à un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Vous avez DEUX mois pour contester une décision vous demandant de rembourser le trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF). Le recours est à envoyer par courrier recommandé à la Commission de Recours Amiable (CRA) de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Ou trouver modèle de lettre gratuite de recours administratif suite à un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Si vous me le demandez, je vous transmets un modèle gratuit de recours administratif pour contester la décision de trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) devant la Commission de Recours Amiable (CRA) de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Pour cela rien de plus simple. Il vous suffit de remplir le formulaire sur cette page !

Mon modèle gratuit de recours contentieux est complet, et vous permet d’échapper aux retenues d’Allocations de Logement Familial (ALF) que vous subissez.

A qui adresser  un recours administratif suite à un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Le recours administratif préalable pour contester une décision vous demandant de rembourser le trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) est à envoyer par courrier recommandé à la Commission de Recours Amiable (CRA) de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Combien de temps attendre après l’envoi d’un recours administratif suite à un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Vous avez fait un recours administratif préalable auprès de la Commission de Recours Amiable (CRA) de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF) suite à une décision de trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ? Le délai est de 2 mois. Si la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ne vous a pas répondu deux mois après la réception de votre recours administratif, alors vous avez deux mois pour saisir le Pôle social du Tribunal de Grande Instance.

On dit que la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) a rejeté implicitement votre recours administratif. La décision vous demandant de rembourser le trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) est considéré comme définitive.

Faites vous des recours contre le refus d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Oui, je peux vous assister contre la décision de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) qui vous refuse des Allocations de Logement Familial (ALF).

Faites vous des recours contre la suspension d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Oui, je peux vous assister contre la décision de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) qui vous suspend des Allocations de Logement Familial (ALF).

Doit on rembourser la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) en cas de recours ?

NON. Si vous formez un recours vous n’avez pas à rembourser la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) avant la décision du Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI).

Que faire si la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) considère que je fraude les Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Il faut contester cette décision de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Tout d’abord par un recours administratif, puis devant le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI) pour éviter de devoir rembourser les Allocations de Logement Familial (ALF).

Combien de chances ai-je de faire annuler une décision de trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Vous avez toujours plus de chances de faire annuler la décision de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) sur les Allocations de Logement Familial (ALF) en saisissant le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI) qu’en ne le faisant pas.

Avec les bons arguments, il est tout à fait possible de faire annuler par le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI) la décision sur les Allocations de Logement Familial (ALF). Même après le contrôle par un agent assermenté de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Etes vous compétents partout en France ?

Oui, je suis compétents devant le Pôle social de TOUS les Tribunaux de Grande Instance (TGI) de France. N’hésitez pas à me contacter.

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) me fait des retenues sur mes Allocations de Logement Familial (ALF) alors que j’ai contesté leur décision. Est ce normal ?

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) n’a pas le droit de faire de retenues sur les Allocations de Logement Familial (ALF) tant que la décision est contestée. C’est pour cela qu’il faut bien respecter les délais pour saisir le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI).

Faut-il faire un recours gracieux ou un recours contentieux suite à un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Je conseil toujours à mes clients de faire un recours contentieux devant la Commission de Recours Amiable (CRA) de votre Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Ainsi, il sera possible de contester la décision définitive devant le Pôle social du Tribunal de Grande Instance.

De toutes façons, il ne faut pas se faire d’illusions. Très peu de recours administratifs sont acceptés par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). C’est pour ça qu’il faut saisir le Pôle social du Tribunal de Grande Instance. Vous avez beaucoup plus de chances de vous faire entendre par un juge et de faire annuler la décision de remboursement de trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF).

Combien coûte le recours ?

Je travaille sans conditions à l’aide juridictionnelle. Cela veut dire que mes frais peuvent être pris en charge par l’Etat. Donc vous bénéficiez d’une avocat gratuit pour le recours sur les Allocations de Logement Familial (ALF).

De toutes façons, si vous êtes bénéficiaire du RSA, l’aide juridictionnelle vous est automatiquement accordée. Pas d’inquiétude, je vous rédige la  demande d’aide juridictionnelle ! Et j’attends la réponse pour déposer le recours. Ainsi, si l’aide juridictionnelle ne vous est pas accordée, vous avez toujours la possibilité de choisir entre me demander de vous assister ou non. Je ne facture pas de frais pour la demande d’aide juridictionnelle.

Si vous pensez que vous n’aurez pas droit à l’aide juridictionnelle, alors dans ce cas peut être avez vous une assurance protection juridique ? Je prends contact avec elle en votre nom pour qu’elle prenne en charge mes frais. N’hésitez pas, même si l’assurance protection juridique vous a dit qu’elle en prend pas le recours en charge car il n’est pas fondé juridiquement. C’est une astuce de leur part pour éviter de payer.

Sinon, je facture le recours contre la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) 640 € HT.

Y a-t-il un délai pour agir devant le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI) ?

Oui le recours devant le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI) doit être fait dans les 2 mois après que la décision initiale soit devenue définitive. En cas de dépassement du délai, l’action est purement et simplement irrecevable.

Il est possible de suspendre ce délai en déposant une demande d’aide juridictionnelle.

Combien de temps dure la procédure devant le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI) suite à un trop perçu d’Allocations de Logement Familial (ALF) ?

Plusieurs mois. Pendant ce temps la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) n’a pas le droit de vous réclamer le trop perçu, ni de vous faire rembourser.

Dois-je me déplacer au Tribunal de Grande Instance (TGI) ?

Vous n’êtes pas tenu d’assister à l’audience. Si vous me demandez de vous assister, je m’occupe des relations avec le Pôle social du Tribunal de Grande Instance (TGI).

Je suis compétent pour votre Recours Allocations de Logement Familial (ALF) devant le Pôle social des TGI suivants :

Tribunal de Grande Instance de Lyon

Tribunal de Grande Instance d’Amiens

Tribunal de Grande Instance de Clermont-Ferrand

Tribunal de Grande Instance de Marseille

Tribunal de Grande Instance de Valence

Tribunal de Grande Instance de Nice

Tribunal de Grande Instance de Privas

Tribunal de Grande Instance de Châlons-en-Champagne

Tribunal de Grande Instance de Toulouse

Tribunal de Grande Instance de Montpellier

Tribunal de grande instance de Caen

Tribunal de Grande Instance de Poitiers

Tribunal de Grande Instance d’Orléans

Tribunal de Grande Instance de Limoges

Tribunal de Grande Instance de Bastia

Tribunal de Grande Instance de Dijon

Tribunal de Grande Instance de Rennes

Tribunal de Grande Instance de Bordeaux

Tribunal de Grande Instance de Besançon

Tribunal de Grande Instance de Grenoble

Tribunal de Grande Instance de Rouen

Tribunal de Grande Instance de Nîmes

Tribunal de grande instance de Pau

Tribunal de Grande Instance de Nantes

Tribunal de Grande Instance de Nancy

Tribunal de Grande Instance de Strasbourg

Tribunal de Grande Instance de Thionville

Tribunal de Grande Instance de Lille

Tribunal de Grande Instance de Paris

Tribunal de Grande Instance de Versailles

Tribunal de Grande Instance de Toulon

Tribunal de Grande Instance de Pontoise

Tribunal de Grande Instance de Bobigny

Tribunal de Grande Instance de Basse-Terre

Tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre

Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France

Tribunal de Grande Instance de Cayenne

Tribunal de Grande Instance de Saint-Denis-de-La-Réunion

Tribunal de Grande Instance de Saint-Pierre

Tribunal de Première Instance de Saint-Pierre-et-Miquelon

Tribunal de grande instance de Mamoudzou

Tribunal de Première Instance de Mata-Utu

Tribunal de Première Instance de Papeete

Section Détachée du Tribunal de Première Instance à Raïatéa

Section Détachée du Tribunal de Première Instance à Nuku-Hiva

Tribunal de Première Instance de Nouméa

Section Détachée du Tribunal de Première Instance à Koné

Section Détachée du Tribunal de Première Instance à Lifou

Tribunal de Grande Instance de Mende

Je vous en dis plus sur mon blog

19Sep

Droit local d’Alsace-Moselle : Le pourvoi immédiat et l’autorité de la chose jugée

Le pourvoi immédiat de droit local d’Alsace-Moselle, qui obéit aux règles de la procédure orale sans représentation obligatoire et qui est formé, instruit.. Read More →
18Sep

Pension alimentaire: Le titre exécutoire de la Caf ou de la MSA

Depuis juillet 2018, l’Agence de recouvrement des Caf et celle de la MSA (Aripa) ont pour mission de délivrer des titres exécutoires aux.. Read More →
17Sep

Comment gérer son crédit immobilier après un divorce ?

Le divorce amène avec lui son lot de joie (si, on vous assure) et son lot de peine… Outre la garde d’enfants et.. Read More →

Serment des avocats :

« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité »